Arrière

Que l’on vous rassure tout de suite si vous n’êtes pas des fans de vélos, il ne sera ici question ni de performances cyclistes ni du gagnant de l’internationalement connu Tour de France, mais bel et bien de spécialités culinaires françaises.

Des spécialités, qui comme le célèbre Tour de France, nous permettent de rayonner à travers le monde entier.

Alors des plats traditionnels du Nord aux secrets culinaires du Sud, des spécialités sucrées de l’Ouest aux ingrédients phares de l’Est, partons ensemble sur les routes françaises pour un Tour de France des saveurs !

En avant les gourmands !


Le meilleur des spécialités françaises :

Auvergne-Rhône-Alpes : la raclette

Bien que d’origine suisse, la raclette est devenue une véritable institution en France et notamment dans les contrées savoyardes. On ne pouvait donc pas comme cette sélection de délicieuses spécialités culinaires par la région Auvergne-Rhône-Alpes et ne pas mentionner la raclette.

D’autant plus qu’elle fait partie des plats préférés des français !

Bourgogne-Franche-Comté : le bœuf Bourguignon

Plat traditionnel français par excellence, le bœuf bourguignon représente sa région bien au-delà de ses frontières. Si on le retrouve dans des restaurants de Londres, Dubaï ou New-York, c’est parce qu’il a acquis depuis bien longtemps ses lettres de noblesse.

Alors qu’il était à la base l’apanage des paysans les jours de fête en Bourgogne, ce plat typique appelé à l’époque « estouffade de bœuf », n’a cessé de nous séduire les uns après les autres depuis qu’il se fait appeler « Bœuf Bourguignon ».

Bretagne : les crêpes 

Que l’on soit de passage en Bretagne ou que l’on soit breton pure souche, personne ne résiste à une bonne crêpe !

En version salée, avec du jambon et du fromage, ou en version sucrée avec du caramel au beurre salé par exemple, elle sait toujours se parer des accords parfaits pour venir chatouiller délicatement nos palais de gourmets.

S’il a été difficile de choisir entre toutes les délicieuses spécialités bretonnes, la crêpe a remporté la mise en mettant tout le monde d’accord !

Centre-Val de Loire : la tarte Tatin 

Vous ne saviez pas que la tarte tatin était originaire du Centre-Val de Loire, et de Sologne plus précisément ?

Voilà cela rectifié ! Vous allez pouvoir ressortir cette petit info au prochain repas de famille lorsque vous déposerez fièrement sur la table votre tarte tatin fait maison (ou fraîchement achetée chez le pâtissier, cela fonctionne aussi).

Car c’est sans aucun doute l’un des desserts français incontournables que l’on aime retrouver sur la table lors d’un repas de famille ou d’un dîner entre amis !

Corse : la charcuterie

Vous serez peut-être étonné(e) de ne pas retrouver un plat à proprement parler en guise de spécialité corse. Mais on n’a pas pu se résoudre à ne pas mentionner la charcuterie corse dans cette sélection.

Il y en a tellement, et les saveurs des différentes pièces de viande sont si bonnes que l’on n’a pas pu se résigner à n’en choisir qu’une !

Lonzu, coppa, figatellu, prisuttu… leurs saveurs raffinées et leurs goûts si subtils méritaient largement qu’elles fassent partie de cette liste de spécialités de nos régions, n’est-ce pas ?

Grand Est : la choucroute

Ah la choucroute ! Ce plat typique français que l’on apprécie toujours en plein hiver lorsque l’odeur du chou et des saucisses fumées s’échappent de la marmite qui frétille sur le feu.

Encore plus savoureuse lorsqu’elle est accompagnée d’une bonne bière artisanale, la choucroute est avant tout un plat qui se partage.

Parce que la choucroute tient bien au corps et qu’elle permet de régaler de grandes tablées de copains ou des familles entières, c’est l’un des plats qui représentent une valeur sure en plein hiver, que l’on soit alsacien ou non.

Hauts-de-France : les moules-frites

Si elles sont incontournables à la Braderie de Lille, les moules-frites sont l’emblème d’une région entière.

Hier on disait qu’elles représentaient le Nord, aujourd’hui il parait qu’il faut plutôt parler des Hauts-de-France. Mais les noms n’ont que peu d’importance lorsqu’il s’agit de se régaler d’une belle assiette de moules-frites, qu’en pensez-vous ?

Pour nous en tout cas manger des moules-frites relève de la plus haute importance car déguster un met aussi emblématique de la cuisine française (et belge), ce n’est pas de la tarte !

Île-de-France : le Macaron

Il y a des spécialités culinaires qui font briller les couleurs d’un pays à travers le monde entier. Le macaron fait indéniablement partie de celles-là.

Des avenues parisiennes les plus prestigieuses aux boutiques de macarons présentent au pays du soleil levant, le macaron a su se créer une place de choix parmi les mets préférés des becs sucrés.

Alors le « macaron parisien » avec ses innombrables combinaisons de goûts et les milliers de pâtissiers qui le mettent à l’honneur a de beaux jours devant lui. Mais autant en profiter dès aujourd’hui !

Normandie : le cidre

Seule et unique boisson de cette sélection de spécialités culinaires françaises, le cidre est tellement important dans la culture normande, et française, que l’on ne pouvait pas passer par la Normandie sans en parler.

Avec des recettes diverses, des degrés d’alcool différents, des innovations, il y a (pratiquement) autant de cidres différents que d’habitants dans la région. Mais que ce soit pour accompagner des crêpes, une galette des rois ou un apéritif, vous trouverez forcément un cidre qui s’alliera parfaitement à votre met !

A lire aussi : Bœuf bourguignon, croque-monsieur… Quels sont les plats préférés des Français ?

Nouvelle-Aquitaine : le cannelé bordelais

En Nouvelle-Aquitaine, comme dans bon nombre de régions françaises, il nous a été compliqué de ne sélectionner qu’un seul met. Car comme vous le savez, les spécialités bordelaises ce n’est pas ce qui manque.

Alors s’il y a eu débat entre la mise en avant des vins bordelais, du poulet basquaise ou du gâteau basque, c’est le cannelé qui a remporté cette bataille acharnée.

Grâce à son léger goût vanillé, à sa texture caramélisée et à son cœur fondant à souhait, il nous a finalement tous mis d’accord, car ils sont rares ceux qui résistent à l’appel d’un délicieux cannelé bordelais !

Occitanie : le Cassoulet

Loin d’être le plat typique le plus léger de cette sélection, le nombre de calories contenues dans un cassoulet est au moins proportionnellement égal au bonheur que l’on prend à le déguster.

Puis, comme la raclette ou la choucroute, il est de ces plats que l’on aime partager. Alors que vous soyez de passage dans le Sud-ouest, que vous ayez un restaurant spécialisé en produits du terroir à côté de chez vous ou que vous ayez envie de cuisiner un cassoulet, il est grand temps de vous faire plaisir.

Cuisses de canard, haricots, saucisses de Toulouse, bouquet garni… Tout est réuni dans un seul et même plat pour faire sauter de joie nos papilles en émoi !

Pays de la Loire : les rillettes du Mans

Que ce soit pour un pique-nique accompagné d’un bon sandwich aux rillettes ou lors d’un apéritif entre amis tartinées sur des toasts, on trouve toujours une bonne raison de sortir un pot de rillettes du Mans.

Traditionnellement au porc, la Rillette du Mans a fait des émules. Aujourd’hui on en trouve au canard, au lapin, à la volaille… De quoi ne jamais se lasser des rillettes, dont on se régale toute l’année lorsqu’elles sont accompagnées de petits cornichons croquants !   

Provence-Alpes-Côte d’Azur : la Bouillabaisse

A Marseille la bouillabaisse c’est tout une histoire. Une histoire de famille surtout, car la recette se transmet de génération en génération, et depuis bien longtemps maintenant.

Sur le Vieux-Port par exemple, vous ne pourrez pas faire plus de 10 mètres sans y croiser un restaurant qui ne mette pas en avant cette spécialité culinaire marseillaise.

Alors au risque de se mettre des niçois, ou des camarguais à dos, nous n’avons pas parlé de la toute aussi célèbre salade niçoise ou de la gardiane de taureau.

Mais en PACA, comme dans toutes les autres régions citées dans cet article, les plats typiques sont nombreux et regorgent tous de spécificités qui font qu’ils méritent d’être goûtés.

La gastronomie française dans votre assiette !

Alors c’est le moment de vous mettre en route pour partir à l’aventure et découvrir toutes ses spécialités culinaires françaises dans leurs régions d’origine, dans un restaurant ou en les préparant vous-même à la maison.

Bon appétit !


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Explorez nos univers